Focus sur le plan de rénovation énergétique des bâtiments

Depuis le Grenelle de l’environnement de 2007, le secteur du bâtiment a amorcé une révolution verte qui entend concilier performance énergétique de l’habitat et confort de vie optimal. Différentes réglementations thermiques se sont succédé en vue de réduire la consommation énergétique du bâti. Le défi est de taille, car ce secteur consomme 45 % de la consommation d’énergie finale et émet 27 % des émissions de gaz à effet de serre. La rénovation du parc de logements existants est au cœur des politiques énergétiques et environnementales (à ce jour, plus de 7 millions de logements sont mal isolés en France). Pour accélérer cette transition, le gouvernement a annoncé en avril 2018 un nouveau plan qui érige la rénovation énergétique comme une priorité nationale.

De nombreux dispositifs existent pour soutenir les ménages qui entreprennent des travaux destinés à améliorer la performance énergétique de l’habitat. Las, l’efficacité de ces aides est remise en cause en raison de leur complexité et/ou d’un défaut d’information auprès du grand public et des professionnels. En conséquence, le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) va être remplacé par une prime forfaitaire afin de permettre aux ménages de toucher une aide financière plus rapidement. Jusqu’à présent très peu distribué en raison de sa complexité, l’éco-prêt à taux zéro va être simplifié avec des démarches allégées en vue de son obtention.

Spécialiste de l’assurance pour les CMI, Verspieren s’engage avec un service complet pour accompagner les constructeurs de maisons individuelles appelés à jouer un rôle clé dans cette transition énergétique annoncée
Le plan prévoit également d’améliorer le label RGE (reconnu garant de l’environnement), avec un suivi des travaux réalisés par des professionnels. L’objectif étant de valoriser le savoir-faire artisanal et d’identifier les acteurs compétents pour réaliser des travaux de rénovation énergétique. Par ailleurs, les diagnostics de performance énergétique (DPE) vont faire l’objet d’ajustements en vue d’optimiser leur fiabilité.

Avec ce nouveau plan, le gouvernement table sur la rénovation de 500 000 logements par an. Un fonds de garantie va être mis en place à destination des ménages aux revenus modestes. Ce fonds sera financé par EDF pour un montant de 57 millions d’euros sur trois ans. Du côté des logements sociaux, l’agence nationale pour l’amélioration de l’habitat va bénéficier d’une enveloppe de 1,2 milliard d’euros sur 5 ans pour l’aider à rénover 375 000 logements. De leur côté, les bailleurs sociaux pourront profiter de prêts bonifiés sur 5 ans en vue de financer la rénovation de 500 000 logements sur la période 2018-2020. Enfin, près de 4,8 milliards d’euros vont être consacrés sur 5 ans pour améliorer la performance énergétique des bâtiments publics.

Spécialiste de l’assurance pour les CMI, Verspieren s’engage avec un service complet pour accompagner les constructeurs de maisons individuelles appelés à jouer un rôle clé dans cette transition énergétique annoncée.

Actualités & Conseils

Focus sur le plan de rénovation énergétique des bâtiments

Depuis le Grenelle de l’environnement de 2007, le secteur du bâtiment a amorcé une révolution verte qui entend concilier performance énergétique de l’habitat et confort de vie optimal. Différentes réglementations thermiques se sont succédé en vue de réduire la consommation énergétique du bâti. Le défi est de taille, car ce secteur consomme 45 % de la…

Lire la suite

Nos conseils en vidéo

Pour prévenir les risques sur votre chantier, choisir sa RCP ou assurance dommage ouvrage, découvrez nos vidéos.

Voir nos vidéos